Rendez-vous parfumés: N°1 LAVANDE

Comme le monde des senteurs me passionne, je vous ai proposé sur Instagram de nous donner des rendez-vous parfumés. En quoi ça consiste? Je vous poste régulièrement une photo d'un sujet naturel parfumé (une fleur, des feuilles, une écorce, une composition parfumée...). Je vous livre mes impressions, et si ça vous dit vous pouvez partager les vôtres. En prime, je détaille sur le blog quelques extras comme par exemple les propriétés ou la symbolique de la plante/fleur/écorce/résine/du parfum... Bref, on papote. C'est parti!

Aujourd'hui j'ai choisi de vous parler de la lavande. Pourquoi?
J'ai quelques souvenirs liés à cette fleur au parfum bien connu, que je pense que chacun connaît. C'est d'ailleurs le souvenir dont j'ai choisi de parler lorsque j'ai animé ma première activité autour des senteurs et des souvenirs (plus d'infos ici). C'est tout simple: mon arrière grand-mère confectionnait des petits sacs qu'elle remplissait de grains de lavande, et qu'elle disposait dans les armoires pour parfumer le linge. (Petit plus: ça permet également d'éloigner les mites...). Il me semble que ma maman a toujours décoré nos armoires de cette manière, et j'associe l'odeur du linge propre à la lavande. A tel point que j'ai une certaine aversion pour l'odeur des lessives classiques, au parfum musqué très prononcé. Je préfère de loin le parfum naturel d'une lessive maison, discrètement parfumée avec une huile essentielle de lavande ou lavandin (la recette est détaillée ci-dessous). Cette senteur de linge aux notes de lavande le matin en dépliant mes vêtements du jour, c'est un de mes premiers souvenirs parfumés. Un de ces petits plaisirs simples, qui imprègnent la mémoire et ont peut-être participé à la naissance d'une passion.


On qualifie l'odeur de la lavande de camphrée, au même titre que celle du romarin, de la sauge, du girofle et de l'eucalyptus. Elle fait partie des aromatiques et plus spécifiquement de la famille botanique des Lamiacées. Son parfum délassant est utilisé dans de nombreux savons, parfums et soins.
J'ai commencé par évoquer un souvenir lié à cette senteur, mais qu'en est-il de la manière dont je la perçois?


Mes impressions

La lavande augustifolia est pour moi la plus agréable des lavandes. Son parfum plus fleuri, délicat et équilibré m'évoque un tissu naturel fraîchement lavé à l'imprimé liberty. Je pose mon nez sur le petit flacon d'huile essentielle, et j'entre dans un monde à la fois médicinal, cosmétique et apaisant. Pas de doute c'est probablement l'une des préférées des aromathérapeutes!
C'est une senteur fraîche, qui me fait du bien sans jamais m'écoeurer. Elle éclaircit l'esprit, rééquilibre le terrain de mes émotions. Quelques gouttes sur le plexus solaire, et ça va déjà mieux. Je retrouve l'odeur des grains de lavande séchés frottés entre mes mains, une impression de texture fibreuse et poussiéreuse en moins, la pureté en plus. Camphrée, oui elle l'est! Mais moins que la lavande aspic, avec laquelle j'ai moins d'affinités.
Si je devais l'associer à un élément, ce serait définitivement l'eau. Elle rafraîchit le corps et l'esprit. Pourtant, on est dans un champs fleuri, bien ancrés dans la terre sous la chaleur puissante de l'été. C'est une essence, qui par sa complexité possède chaque clef pour ouvrir les serrures émotionnelles. Elle libère, amène un peu de légèreté et c'est là probablement son aspect aérien. Elle correspond donc finalement aux quatre éléments: eau, terre, feu et air.

Pas si facile à décrire, mais riche en évocations. Complexe, typée et à l'usage répandu. On l'a tous au moins sentie une fois dans notre vie.


Et vous, qu'est-ce que l'odeur de la lavande vous évoque? Comment la décririez-vous?


Anecdotes et symbolique

La lavande était autrefois utilisée pour le désinfecter et parfumer les thermes chez les romains et les grecs (Festy, D., 2018). Son nom est d'ailleurs issu de cette étymologie: lavare signifie laver (Festy, D., 2018).

Emblème du bonheur conjugal, elle est associée à la tendresse, au respect et à la fidélité (Barrau, V., 2018). Pourtant, elle a servi à couvrir quelques mensonges... Comme par exemple auprès des Romaines, qui n'avaient pas le droit de boire du vin (Barrau, V., 2018). Celles-ci mâchaient quelques grains de lavande, pour couvrir leur haleine imprégnée d'alcool (Barrau, V., 2018).
Chez les italiens, Casanova plaçait des brins de lavande près de son papier à lettres, afin qu'ils imprègnent de leur parfum ses courriers séducteurs (Barrau, V., 2018).
Ainsi, la lavande officinale a toujours bénéficié d'une image positive, mais ce n'est pas le cas de la lavande aspic (Barrau, V., 2018). En effet, comme son nom l'indique cette plante était associée aux serpents qui venait probablement s'y loger (Barrau, V., 2018). Lorsqu'une personne recevait un bouquet de cette variété, cela signifiait qu'elle inspirait la méfiance, qu'elle était trop jalouse ou qu'elle avait quelque chose à se faire pardonner (Barrau, V., 2018).

Propriétés

L'huile essentielle de lavande vraie (ou lavande officinale) est composée de linalol et d'acétate de linalyle (Festy, D., 2018). C'est sa concentration en linalyle qui va lui conférer ses qualités olfactives (Delacourte, S. s.d.).
Elle soigne les troubles d'origine nerveuse, comme l'insomnie, la nervosité, la migraine, les vertiges (Festy, D., 2018). Elle traite les affections de la peau (aussi bien les plaies que les brûlures, ou encore les irritations) ainsi que les douleurs musculaires (Festy, D., 2018). C'est un excellent décontractant, aussi bien nerveux que corporel. Elle régule les problèmes cardiaques (palpitations, hypertension, troubles du rythme) ainsi que la circulation sanguine (oedème, phlébite, artérite) (Festy, D., 2018). Pour ces soucis, il est intéressant de l'associer à l'huile végétale de noisette en massage, car elle possède également des vertus circulatoires.
/!\ Veillez à toujours diluer vos huiles essentielles dans une huile végétale (ou une matière grasse), et pas d'utilisation sans avis médical chez les femmes enceintes, allaitantes et les jeunes enfants.


Recette de lessive maison, et adoucissant aux notes de lavande

Pour 1 litre de lessive (je partage ici la recette du site Toits Alternatifs):

  • 1 verre de savon noir liquide
  • 300 ml de vinaigre blanc
  • 500 ml d'eau
  • 15 gouttes d'huile essentielle de lavandin super

Faire chauffer les 3 verres d'eau, et diluer le savon noir. Ajoutez le bicarbonate, mélangez. Ajoutez ensuite les cristaux de soude, tout en continuant à mélanger (une fois tout bien dilué on peut même passer un petit coup de mixeur). Sur le site, il est conseillé d'ajouter l'huile essentielle à ce stade, mais je préfère d'abord verser la préparation dans mon récipient, laisser refroidir et ensuite seulement ajouter l'huile essentielle. Bien secouer avant chaque utilisation.


Pour 1 litre d'adoucissant (je partage cette fois la recette extraite du site ConsoGlobe):

  • 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude
  • 1/2 verre de bicarbonate de soude
  • 1/4 de verre de cristaux de soude
  • 3 verres d'eau
  • 10 gouttes d'huile essentielle de lavandin super (moins cher et moins précieux que la lavande vraie).

Diluez le bicarbonate de soude dans l'eau. Ajoutez doucement le vinaigre, mais faites attention car le mélange bicarbonate/vinaigre va produire de la mousse. Ajoutez-le petit à petit... Ajoutez l'huile essentielle. Laissez reposer 24h avant la première utilisation, et laissez le gaz qui sera produit s'échapper en laissant le récipient légèrement ouvert. Agitez doucement, régulièrement. Une fois les 24h passées, vous pouvez fermer totalement le flacon. Agitez avant chaque utilisation.
Pour le linge blanc, pensez au percarbonate de soude :)

N.b.: Il est important de savoir se remettre en question, et de faire évoluer son point de vue et ses habitudes en fonction des constatations que l'on peut faire avec le temps. Autant j'utilisais cette recette il y a un an, autant à l'heure actuelle je n'utilise plus la moindre huile essentielle dans mes produits ménagers. Elles sont bien trop précieuses pour cet usage, et je les réserve uniquement pour une utilisation thérapeutique. Pour obtenir un litre d'huile essentielle, il faut parfois plusieurs tonnes de matière première végétale. Il n'est pas nécessaire de parfumer ses produits ménagers, et si vraiment on souhaite le faire, certaines fragrances d'origine naturelle sur base aqueuse font très bien le job.

Comme je le disais plus haut, je préfère nettement l'odeur du linge nettoyé avec ce type de lessive, mais sachez que ce sera plus discret qu'avec les détergents habituels.

J'espère que ce premier Rendez-vous Parfumé vous aura plu, à très bientôt pour de nouvelles chroniques aromatiques! :)


Tous droits réservés ©


Sources

Barrau, V., (2018). Le langage secret des plantes. France: Artémis Editions.
Delacourte, S., (s.d.). Les parfums à base de lavande, quelles sont les nouvelles pistes? En ligne: http://espritdeparfum.com/les-parfums-a-base-de-lavande-quelles-sont-les-nouvelles-pistes/
Festy, D., (2018). Ma bible des huiles essentielles. Paris, France: Leduc.s Editions.

Les mécanismes physiologiques de l'odorat

Olfaction et souvenirs sont intimement liés. Mais comment sent-on? Comment traite-t-on cette information sensorielle? Nous avons commencé à détailler les mécanismes émotionnels de l'odorat dans un précédent article, ainsi que le lien entre odorat et construction de l'identité. Nous allons à présent nous pencher plus précisément sur le fonctionnement physiologique du sens olfactif.

Le nez et son rôle dans le système respiratoire

« C'est un roc ! ... C'est un pic... C'est un cap ! Que dis-je, c'est un cap ? ... C'est une péninsule !» (Rostand, E., 1897 in Dardel, s.d.). C’est principalement autour de lui que s’articule le projet IRIS Root… C’est bien sûr du nez qu’il s'agit! Commençons donc par décrire le rôle du nez dans le système respiratoire.

Selon Marieb (2008), peu importe sa forme, le nez est la seule partie visible du système respiratoire. Durant la respiration, l’air entre par les narines. A l’intérieur du nez se trouvent les cavités nasales, qui sont séparées par le septum nasal. Les récepteurs olfactifs se trouvent dans la muqueuse de la région supérieure des cavités nasales. Juste en-dessous se trouve l’os ethmoïde. La muqueuse nasale est alimentée par un système de veines aux parois fines, qui réchauffent l’air lorsqu’il passe. C’est d’ailleurs la localisation de ces vaisseaux et leur nombre qui expliquent la fréquence des saignements de nez. Les cornets sont constitués de trois projections osseuses, recouvertes de muqueuse nasale. Ceux-ci augmentent l’exposition de la muqueuse à l’air. Les particules inhalées se dirigent vers les surfaces recouvertes de mucus, qui les empêchent de s’engouffrer dans les poumons. Le nez permet ainsi de réchauffer et d’humidifier l'air inspiré, mais il permet aussi de récupérer la chaleur et l'humidité de l'air expiré. Le nez a donc son importance, puisque la bouche ne peut remplir ces fonctions. C'est, par ailleurs, le palais qui sépare les cavités nasales de la cavité orale.

Du nez au cerveau

Patty Canac, Christiane Samuel et Samuel Socquet-Juglard (2008) nous rappellent donc que l’odorat fait appel au même organe que la respiration. On perçoit les odeurs grâce à la partie de la muqueuse qui tapisse les cornets (cf le schéma ci-dessus) dans la cavité nasale. Ces quelques centimètres carrés sont situés au niveau des yeux et en profondeur dans la cavité. Le milieu aqueux et visqueux permet la réception des molécules odorantes. Les auteurs précisent que la muqueuse olfactive est composée de deux couches, dont l’épithélium olfactif. C’est dans ce dernier que l’on retrouve les molécules porteuses d’odeurs. Nous disposons de 6 à 10 millions de cellules olfactives par narine. Ces cellules peuvent reconnaître jusqu’à 10 000 odeurs. Chaque cellule olfactive est en fait un neurone qui dispose à son extrémité de récepteurs : les cils olfactifs qui sont au nombre de 5 à 30. C’est donc dans la cavité nasale qu’a lieu la reconnaissance chimique de l’odeur.


Origine neurologique du sens olfactif

Dans le même ouvrage, Patty Canac, Christiane Samuel et Samuel Socquet-Juglard (2008) évaluent les progrès de l’imagerie cérébrale – scanners, IRM, TEP (tomographie par émission de positions) – qui ont permis de faire le lien entre l’anatomie d’un cerveau ayant subi des lésions, et les troubles de la mémoire. C’est à la fin du XIXème siècle en étudiant les malades souffrant d’amnésie que l’on a pu comprendre les mécanismes en jeu dans les opérations de la mémoire. On a alors émis l’hypothèse selon laquelle il existe plusieurs centres de mémoires. Cette hypothèse fût validée dans les années 60, grâce à l’analyse neuropsychologique de patients présentant des formes dissociées des troubles de la mémoire. Par exemple, certains patients oubliaient une liste de mots au fur et à mesure qu’ils la lisaient, alors qu’ils pouvaient retrouver le bureau du médecin dès le deuxième rendez-vous, sans apprentissage volontaire. Chez d’autres patients, les événements récents s’effaçaient, alors qu’ils n’avaient pas de difficultés à se remémorer des souvenirs anciens.

Selon Le Lièvre (1994), l’organe récepteur olfactif est situé dans la partie supérieure de chaque narine. « C’est la placode olfactive, ou tache jaune, de 2 à 3 cm2, en regard de la lame criblée de l’ethmoïde » (Le Lièvre, G., 1994). La placode olfactive est composée d’un neuro-épithélium, qui est une expansion du système nerveux central en contact avec l’extérieur. Il contient dix à vingt millions de cellules neuro-réceptrices. Le pôle distal (externe) formé de cils et contenant des vésicules olfactives est prolongé par une dendrite, qui donne sur le neuro-récepteur, lui-même continuant en axone. « Les axones de plusieurs cellules forment des faisceaux qui traversent la lame criblée de l’ethmoïde, déterminant la première paire crânienne, ou nerf olfactif (25 millions d’axones) » (Ibidem). L’auteur précise que les cils sont capables de reconnaître chacun une molécule odorante. Les neuro-récepteurs ont une durée de vie de 30 à 100 jours. Les cils quant à eux se régénèrent en 24 heures. En effet, chaque matin nous repartons à zéro, avec un capital olfactif neuf!

Le Lièvre (1994) spécifie que la sous-muqueuse olfactive est constituée de glandes de Bowman, qui servent à la sécrétion du mucus. Le mucus sert à l’échange physico-chimique. « Une fois qu’ils ont franchi la lame criblée, les 25 millions d’axones atteignent le bulbe olfactif » (Le Lièvre, 1994). 45 000 fibres olfactives en ressortent : le bulbe traite les informations reçues à la manière d’un petit cerveau. Ces informations sont alors transmises aux centres nerveux. Au final, l’olfaction n’est pas un sens pauvre dans la vie de l’individu ! L'auteur (ibidem) souligne ainsi la complexité du message olfactif, que nous utilisons au quotidien.

Physiologie de l’odorat : la rétro-olfaction

L'odorat et le goût sont intimement liés. En effet, lorsque nous mangeons, nous sentons par la même occasion l'odeur de nos mets. Ceci se produit grâce à un mécanisme connu sous le nom de rétro-olfaction.

Patty Canac, Christiane Samuel et Samuel Socquet-Juglard (2008) nous apprennent que les arômes des aliments sont perçus par notre nez interne. Lors de la mastication, nous broyons la nourriture. Ceci a pour effet de réchauffer la nourriture si elle était froide, et de libérer les substances volatiles des aliments qui remontent par le pharynx. Le pharynx est situé au carrefour entre la bouche et le nez, dans la gorge. Les arômes des aliments parviennent jusqu’à la muqueuse olfactive, tout comme les odeurs que nous inhalons par le nez. C’est ainsi que fonctionne la rétro-olfaction, qui permet d’enrichir notre perception des saveurs d’un plat par les arômes que seul le nez peut percevoir. La rétro-olfaction nous permet de découvrir les flaveurs, qui sont une combinaison de goûts et d’odeurs. Ce sont donc les composants volatiles des odeurs que nous percevons lorsque nous mastiquons des aliments. C'est la voie rétro-nasale, reliant la bouche au nez qui permet à ce phénomène d'exister. Mais qu'elles parviennent au cerveau par le mécanisme de la rétro-olfaction ou par le nez, les odeurs suivent le même chemin : elles passent par la muqueuse olfactive et puis par le nerf olfactif.

Transformation d'un message chimique en un signal électrique

Selon Le Lièvre (1994) lorsque l’on respire, nous captons l’air qui peut être chargé de molécules odorantes. Lorsque l'on inspire de l'air, seulement 10% d'air passe vers la placode olfactive. Nous entrons alors dans un état de veille olfactive, qui permet de déceler une odeur. Si une odeurs est décelée, un état de flairage est alors déclenché. Cet état permet d'augmenter le débit et la vitesse qui passe alors à 90 % d'air vers la placode olfactive. C'est ce mécanisme qui permet donc selon l'auteur (ibidem) de distinguer et reconnaître une odeur. Les molécules liposolubles se retrouvent dans le mucus et se concentrent au niveau de la membrane ciliaire. Ceci donne lieu à deux phénomènes : la transduction, et le codage.

Lors de la transduction, le stimulus chimique se transforme en signal électrique (= potentiel d’action). La molécule odorante, présente dans le mucus, atteint la membrane cellulaire des cils où se trouvent des récepteurs. Si le récepteur reconnaît la molécule, il y a création d’un message intra-cellulaire ainsi que d’un potentiel d’action dans l’axone.

Lors du codage, selon Le Lièvre (1994) c’est l’information sensorielle qui est transmise au cerveau, d'une façon qui est spécifique à chaque individu. Le codage s'effectuera d’un point de vue quantitatif et qualitatif (ibidem). L’augmentation des potentiels d’action traduit l’importance de la concentration des molécules odorantes (ibidem). On pourrait dire qu'au plus l'odeur est forte, au plus la quantité d'influx nerveux est importante. Concernant l’aspect qualitatif, on considère un groupe de fibres nerveuses (ibidem). Les récepteurs qui seraient répartis en une vingtaine de catégories peuvent soit répondre à la stimulation en s’activant, soit s’inhiber, soit ne pas répondre (ibidem). « L’odeur détermine alors, selon ce principe, une véritable reconnaissance géographique, une image, carte d’identité de l’odeur : elle devient une forme transmise au bulbe olfactif (ibidem) selon les zones activées. Et selon les répartitions génétiques des récepteurs, cette forme de l’odeur est différente pour chaque individu » (ibidem).

D’après Le Lièvre (1994), c’est dans le bulbe olfactif que le message transmis est traité. C’est là que se concentre d’abord l’information olfactive. Par ailleurs, le bulbe joue probablement un rôle important dans la mémoire et l’apprentissage olfactif (ibidem). Le message est intégré dans les centres supérieurs, jusqu’au néocortex. Deux voies véhiculent le message : la voie transthalamique et la voie transhypothalamique.

La voie transthalamique(via le thalamus) correspond à la perception consciente (Le Lièvre,1994). Elle permet l’identification et la signification.

La voie transhypothalamique (via l'hypothalamus) est associée à un relais au niveau du système limbique (ibidem).

Le système limbique est impliqué dans l'apprentissage de la mémoire et des odeurs,mais également au niveau des émotions (Neuromedia, 2018). C'est ainsi qu'une odeur peut faire resurgir un souvenir, et avoir une charge émotionnelle.

Le Lièvre (1994) précise que c’est au niveau de l’hypothalamus latéral que se trouve la « zone hédonique ». C’est le centre du plaisir, où le message olfactif fait relais. C’est également la zone de la régulation alimentaire, qui est associée aux autres zones de projections sensorielles qui servent au déclenchement de la satiété (ibidem). Chez l’animal, c’est également la zone associée au rôle olfactif dans le comportement sexuel, par rapport aux phéromones sexuelles (ibidem).

Il s'agit d'un sujet vaste et passionnant, auquel on pourrait s'étendre encore sur des pages entières. Mais cet article n'a pour vocation que d'être une introduction aux mécanismes de l'olfaction. Je vous retrouve bientôt dans un nouvel article sensoriel :)


Tous droits réservés ©


Sources

Canac, P., Samuel, C., Soquet-Juglard, S., (2008). Etes-vous au parfum ? Comment mieux sentir, pour mieux vivre. Paris : InterEditions.

Le Lièvre, G. (1994). L’olfaction. Rééducation orthophonique, 32, N°177, mars 1994, p.75-83.

Marieb, E.N. (2008). Biologie humaine. Principes d'anatomie et de physiologie. Paris : Pearson Education.

Neuromedia (2018), Le système limbique. En ligne: http://www.neuromedia.ca/le-systeme-limbique/

Rostand, E., (1897), in Dardel, (s.d.). Cyrano de Bergerac. La tirade des nez (acte 1, scène 4). En ligne http://dardel.info/Textes/Cyrano.html

Escapade parisienne

Petit passage à Paris, à l'occasion de mon anniversaire. J'ai fait de jolies découvertes, du jardin des Tuileries, en passant par des lieux culturels comme le Jeu de Paume et le Musée des Arts Décoratifs, pour finir au salon du bio Marjolaine. J'ai eu envie de partager ce voyage avec vous, peut-être que ça vous donnera des idées...

Le Jardin des Tuileries.

Notre hôtel étant situé à proximité de ce joli jardin, je n'ai pas pu résister à la tentation de m'y promener. Il doit son nom à la fabrique de tuiles, anciennement située sur le terrain où Catherine de Médicis décida de faire construire un palais, aujourd'hui disparu. Bien trop excitée par ce voyage, j'ai eu du mal à me poser quelques minutes, le temps de prendre quelques photos. Voici quelques rescapées:

Dorothea Lange, au Jeu de Paume.

Après un toast avocat et une limonade bien mérités au Pain Quotidien (solidarité belge oblige...), c'est sur l'exposition de Dorothea Lange au Jeu de Paume que nous avons jeté notre dévolu. Ses photographies y sont exposées, témoignage des conséquences sociales de la situation économique de l'entre-deux guerres aux Etats-Unis. Des portraits intenses, des images parlantes. Lange dialogue avec les personnes qu'elle photographie, et une légende sous chaque tirage documente d'autant plus le sujet. Bon, j'avoue que j'aurais voulu voir le célèbre Migrant Mother (1936), mais le négatif était exposé et ça a probablement permis de mettre en évidence les autres oeuvres de l'artiste.

Le Louvre, lumières nocturnes.

Une autre promenade au jardin des Tuileries plus tard, la nuit est tombée... Et nous nous sommes retrouvés devant le célèbre Louvre, à admirer le jeu de lumières. Beaucoup de monde présent, pas facile pour la photographe amatrice que je suis d'immortaliser la beauté de ce moment de façon potable. Toujours surexcitée, j'ai essayé. Et pour cause... Nous avions réservé une table chez Veget'Halles, un restaurant destiné aux végétariens et végétaliens (et aux curieux!). J'ai commandé en entrée la tapenade d'olives noires, et le burger Veget'Halles en plat principal. En dessert j'ai craqué sur le gâteau chocolat-banane. Une pure régalade! J'ai savouré l'ambiance simple et détendue, et j'étais si bien que j'ai zappé les photos (à part le gâteau au chocolat entamé... Je vous invite plutôt à aller découvrir ce restaurant par vous-mêmes, vous ne serez pas déçus).

Expo Gio Ponti, au Musée des Arts Décoratifs.

En la présence de deux amateurs d'art à mes côtés, (en l'occurrence un ingénieur-architecte et une historienne de l'art...) c'est tout naturellement que nous nous sommes dirigés vers le Musée des Arts Décoratifs. J'ai découvert des images de la fameuse tour Pirelli à Milan et la chaise Superleggera de l'architecte italien. Au milieu des jolis meubles et objets de décoration dans le style de l'après-guerre (totalement revenu au goût du jour) je suis tombée sur un projet de création de flacons de parfum. Et là, j'ai commencé à vraiment bien l'aimer, Gio Ponti!

Le salon Marjolaine.

Régalade (bis) chez Wild & the Moon, un restaurant vegan, sans gluten et bio. Ambiance végétale, décontractée et très actuelle à deux pas du jardin des Tuileries. L'accueil est très sympa, et je me suis régalée avec mon bowl de quinoa-avocat-grenade, le cream cheese vegan et la boisson à la rose-amande-graines de chia.

Et puis, roulement de tambour... Cerise on ze top, point culminant du voyage avec la visite du salon Marjolaine au parc floral de Vincennes. Des artisans des quatre coins de la France, des producteurs réunis pour mettre à l'honneur le bio et les démarches écologiques. Honnêtement, je ne savais plus où donner de la tête et j'ai dû me raisonner pour me cantonner aux priorités que je m'étais fixées.

Je me suis d'abord arrêtée au stand bordé de savons saponifiés à froid de Louise Emoi, où j'ai rencontré la pétillante Véronique. J'ai craqué pour le savon Forêt enchantée (vous commencez peut-être à connaître mon amour pour la forêt, ce lieu de paix ressourçant... Je me suis dit que ce serait sympa de retrouver cette sensation sous la douche!) et le savon Couleur café (désodorise et exfolie, parfait pour se laver les mains en cuisine... Ou même pour faire un peu de vaisselle, sur les conseils de Véronique).

Mon itinéraire m'a ensuite amenée jusqu'aux parfums Sharini, entièrement naturels. Créés par Nicholas Jennings à Saint-Guilhem-le-Désert, ils sont certifiés Ecocert. J'ai ramené dans ma valise le splendide Iris véritable. Il est formulé à base de rhizomes d'Iris, de fleurs de rose, de fleurs de jasmin, d'alcool de blé bio, d'eau florale de fleur d'oranger bio et d'huiles essentielles bio. Je vous retranscris mon impression (déjà livrée sur Instagram et Facebook): "une ouverture fraîche aux accents de violette, qui évolue vers un cœur partagé entre l'opulence fleurie et une sensation poudrée. Entre poudre et crème, impressions divines. Par moments, j'entrevois la terre humide de la racine et l'univers végétal de l'iris. Doucement, on glisse vers un fond à la fois chaleureux et introverti, à la présence altière... C'est un gros coup de cœur, moi qui suis à la recherche de "mon" iris en parfumerie, depuis des années!". Pour une nana qui s'appelle Iris, qui s'intéresse à l'Olfactothérapie, à l'Aromathérapie et à la parfumerie, porter quelques gouttes de cette jolie eau de parfum, c'est la base!

Enfin, pour rester dans le thème des extraits naturels aromatiques, c'est chez Essenciagua que j'ai atterri. J'ai pour projet de compléter ma boîte à huiles essentielles, dans le cadre de ma formation en Aromathérapie. J'ai donc choisi la Lavande Officinale, véritable trousse à pharmacie de première intention. Je voulais du Pin Sylvestre, pour affronter l'hiver en compagnie de mon chéri aux bronches capricieuses. Le Citron zeste, protecteur hépatique et le Petitgrain Clémentinier apaisant nerveux. Je connaissais déjà les hydrolats de cette marque produisant en Lozère et en Occitanie, je suis ravie de découvrir leur huiles essentielles biologiques.

Je serais bien restée quelques heures de plus (en fait, j'aurais bien carrément planté ma tente si ça n'avait tenu qu'à moi), mais il était déjà l'heure de rentrer. J'espère que ce récit parisien vous inspirera, car j'ai adoré partager avec vous les bonnes adresses de ce joli séjour :)

La myrrhe, offrande de la nature

Elle est connue pour avoir été offerte par les Rois Mages (en plus de l'or et de l'encens), afin de célébrer la naissance du Christ. Appréciée pour ses notes chaudes et balsamiques, la myrrhe est une résine odorante aux vertus thérapeutiques connues depuis des millénaires. Zoom sur ses vertus, et petite analyse olfactive à la fin de l'article.

Origine et constituants.

C'est un arbrisseau originaire du sud de la péninsule arabique, qui produit le suc résineux que l'on peut voir perler et durcir le long de l'écorce (Debuigne, G., Couplan, F., 2016). Cette résine est récoltée, afin d'obtenir ces petites pierres aux tons chauds et translucides que nous connaissons. Elle contient des polysaccharides et des furanosesquiterpènes auxquels elle doit son essence aromatique (Debuigne, G., Couplan, F., 2016). Son huile essentielle contient également des sesquiterpènes et des triterpènes, qui en association avec les furanosesquiterpènes lui confèrent des propriétés antiseptiques intéressantes (Passeport Santé, 2017).

Propriétés thérapeutiques.

La myrrhe est principalement utilisée pour traiter les muqueuses de la bouche et du pharynx (Passeport Santé, 2009). Pour les inflammations buccales (aphtes, gingivites), de la gorge, les pharyngites et amygdalites, elle est principalement utilisée en teinture (Debuigne, G., Couplan, F., 2016). On dilue une cuillère à café dans un verre d'eau ou on l'applique localement (Debuigne, G., Couplan, F., 2016) à l'aide d'un coton-tige. Elle permettrait également de traiter les irritations et les blessures cutanées légères (Passeport Santé, 2009) ainsi que certains problèmes cutanés comme l'acné ou les dermatoses (Debuigne, G., Couplan, F., 2016).

Elle a des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques, ainsi qu'une action antibactérienne et antifongique (Debuigne, G., Couplan, F., 2016). Elle permettrait donc de lutter contre Candida albicans, à l'origine des mycoses (Debuigne, G., Couplan, F., 2016).

/!\ Attention toutefois pour les peaux sensibles, pensez à diluer la teinture avant de l'appliquer sur la peau (Passeport Santé, 2009). En interne, une utilisation supérieure à 2 g peut être à l'origine d'une diarrhée et d'irritations rénales (Passeport Santé, 2009).

Son huile essentielle* lui confère des propriétés antalgiques, grâce aux furanoeudesmanes, le curzarène et le furanodiène à l'effet anesthésique local (Passeport Santé, 2017). L'huile essentielle présente également des propriétés anti-inflammatoires, cicatrisantes et anti-infectieuses, régulatrices endocriniennes et immunitaires (Passeport Santé, 2017). Mais ses atouts spécifiques se situent notamment au niveau du bien-être (Passeport Santé, 2017). En effet, elle est harmonisante du système nerveux central (Passeport Santé, 2017). Grâce à son action calmante, elle agit contre l'anxiété, la déprime latente, l'hyperactivité, la nervosité, la peur et les phobies, le stress, le surmenage, les tensions nerveuses, une excitation sexuelle non contenue et la tristesse (Passeport Santé, 2017).

Impressions olfactives.

J'inaugure une nouvelle partie dans mes articles, liée à l'Olfactothérapie, chère à mon coeur, et l'Aromathérapie que j'étudie. Il s'agit de vous faire part de ma réaction face à l'essence que je vous présente, pour vous inviter à développer votre propre réflexion émotionnelle. J'espère que cette démarche vous plaira, et peut-être même qu'elle vous inspirera?

Pour vous donner mon impression, j'ai pris quelques grains de cette résine et je les ai frottés entre mes mains. Grâce à la chaleur, des notes chaleureuses et balsamiques se sont développées et ont imprégné ma peau. Plonger mon nez au creux de mes mains me fait penser à la fois à un parfum oriental, aux notes de fond à la fois douces et tenaces... Mais curieusement, c'est l'image d'une église qui me vient. J'essaye de la chasser, préférant m'évader dans un contexte plus chaleureux, mais sans succès. C'est alors que je comprends. Après quelques recherches, il se trouve que la myrrhe serait encore utilisée dans la confection de l'encens des offices chrétiens dominicaux, aux côtés de l'oliban, du benjoin, du storax, du bois de santal et du charbon. Un mot me revient: poussiéreux. Mince, comment une senteur chaleureuse et clairement agréable peut-elle m'évoquer les murs froids d'une église ainsi que la poussière?

Je remarque que je pense à ce lieu de culte de façon assez négative, comme pour instaurer une distance avec cette idée. Je plonge à nouveau mon nez au creux de mes mains. Ca y est, je sais. Ca me revient. J'ai senti cette odeur durant un enterrement. Je me souviens de l'instrument argenté se balançant durant la cérémonie, répandant sur son passage la fumée odorante purificatrice: l'encens. Je suppose que ces impressions assez sombres viennent de là.

Pourtant, la myrrhe est une senteur que j'apprécie. A l'opposé des mots et des images qui me viennent, c'est bien une sensation de chaleur et de douceur qui prédomine. Oui, j'aime ces notes rondes et je me dis que la couleur ambrée qu'a donné à la nature à cette matière est bien à propos. Le feu, la chaleur douce et sèche, le produit du bois, un soleil perçant... C'est finalement l'univers qui défile devant moi, et je ne peux que l'associer à la couleur de la flamme. C'est évident, la myrrhe ne peut que réchauffer les coeurs et les apaiser.


Tous droits réservés ©

Sources.

Debuigne, G., Couplan, F., (2016). Le Petit Larousse des plantes qui guérissent (IIe éd.). Paris, France: Larousse.

Passeport Santé, (2009). Myrrhe. En ligne: https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=myrrhe_ps

* Respectez les précautions habituelles: éviter chez les femmes enceintes, les enfants de moins de 3 ans (et les jeunes enfants). Effectuez toujours un test 24h avant utilisation au creux du coude, et n'appliquez jamais une huile essentielle pure sur la peau sans le conseil d'un praticien de la santé.

Pour mieux comprendre ma démarche, je vous propose 3 définitions: celle de l'Aromathérapie, des huiles essentielles et enfin de l'Aromachologie.


Aromathérapie

Qu'est-ce que l'Aromathérapie?

L’aromathérapie est une méthode naturelle, permettant une harmonisation de la santé physique et mentale grâce aux huiles essentielles.
Une huile essentielle est composée d’une multitude de molécules, savamment orchestrées au sein de la plante suivant son évolution dans le temps et dans l’espace. Les propriétés thérapeutiques des huiles essentielles reposent sur l’activité de ces molécules (regroupées par famille biochimique). Elles confèrent aux huiles essentielles diverses propriétés, par exemple anti-infectieuses (bactéricides, antivirales, fongicides), anti-inflammatoires, mucolytiques, expectorantes, sédatives...
On prête aussi aux huiles essentielles des qualités plus subtiles, et les résumer à la somme de leurs composants serait réducteur.


Huile essentielle

L’huile essentielle est le produit de la distillation. L’organe de la plante (feuille, fleur, écorce, sommité fleurie, racine) est déposé dans un alambic, qui est un appareil destiné à l'extraction de produits par chauffage puis refroidissement de l'eau (processus de distillation). L’eau en s’évaporant entraîne l’huile essentielle avec elle en se condensant dans les tuyaux de l’alambic. A la fin du processus, on récupère une partie hydrophobe (l’huile essentielle) et une partie hydrophile (l’hydrolat).
Pour les agrumes (Orange douce, Mandarine, Citron, Pamplemousse...), on obtient une essence par expression mécanique à froid des zestes.

Source: Evolution Carolo

Aromachologie

Le terme "Aromachologie" est né en 1982 aux Etats-Unis. Il est utilisé pour la première fois par la Fragrance Foundation et est issu des mots anglais "aroma" et "psychology". L'Aromachologie étudie donc l'influence des odeurs sur le psychisme.

Il s'agit de sentir, pour ressentir.


Dans ma pratique, je m'intéresse plus spécifiquement à l'action neuro-psycho-émotionnelle des huiles essentielles en olfaction. Les odeurs ont le pouvoir de "court-circuiter" une série de processus de traitement de l'information, créant un lien privilégié avec nos émotions. N'avez-vous jamais été transporté(e) des années auparavant, par le simple fait de croiser une odeur familière? Et ce, avant même d'avoir pu clairement l'identifier ou la nommer?


Les huiles essentielles ont la particularité d'être constituées d'une multitude de molécules odorantes, qui leur offrent une complexité unique. Lorsqu'elles sont inspirées par le nez, elles ont une action directe sur le cerveau et les émotions. En effet, le système olfactif est lié au système limbique, siège des émotions et de la mémoire.


Les propriétés des huiles essentielles permettent par exemple d'apporter une aide efficace dans la gestion du stress et de l'anxiété. D'autres sont plus stimulantes, et favorisent la concentration ou permettent de lutter contre la déprime.


Les effets des huiles essentielles en olfaction sont de plus en plus étudiés. Nos associations personnelles et symboliques, conjuguées à l'utilisation des plantes odorantes depuis la nuit des temps font de l'Aromachologie une méthode de choix pour un accompagnement vers le mieux-être.


Et l'Olfactothérapie?

L'Olfactothérapie est une méthode spécifique créée en 1992 par Gilles Fournil.

Work

Adipiscing magna sed dolor elit. Praesent eleifend dignissim arcu, at eleifend sapien imperdiet ac. Aliquam erat volutpat. Praesent urna nisi, fringila lorem et vehicula lacinia quam. Integer sollicitudin mauris nec lorem luctus ultrices.

Nullam et orci eu lorem consequat tincidunt vivamus et sagittis libero. Mauris aliquet magna magna sed nunc rhoncus pharetra. Pellentesque condimentum sem. In efficitur ligula tate urna. Maecenas laoreet massa vel lacinia pellentesque lorem ipsum dolor. Nullam et orci eu lorem consequat tincidunt. Vivamus et sagittis libero. Mauris aliquet magna magna sed nunc rhoncus amet feugiat tempus.

Je m'appelle Iris Haesendonck, je suis Praticienne en Aromachologie.


Je propose un accompagnement psychoémotionnel avec les huiles essentielles.

Je vous conseille dans la création de votre synergie personnalisée, à utiliser en olfaction.

Rédactrice passionnée, je suis également contributrice du portail web Parfumista.net



Formation

Diplômée en Psychologie clinique de l'Institut Libre Marie-Haps (Bruxelles), 2015.
Initiation à l'Aromachologie avec Patty Canac (2014), à la Faculté Libre de Médecines Naturelles et d'Ethnomédecine de Paris (FLMNE), dans le cadre de mon travail de fin d'études consacré à l'Olfactothérapie comme moyen de diminuer l'anxiété liée à la maladie d'Alzheimer.
Animation d'activités durant mes stages (individuelles et de groupe), autour des senteurs et des souvenirs, auprès des résidents de MRS et des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer.
Aromathérapie scientifique médicale au Collège International d'Aromathérapie Dominique Baudoux, 2019.
Olfactothérapie au Collège International d'Aromathérapie Dominique Baudoux, 2019.

Ebook

Cinq huiles essentielles pour vous accompagner durant le confinement:

Publications




Consultations

Les consultations vous permettent de bénéficier des propriétés des huiles essentielles pour un accompagnement psychoémotionnel, grâce à la création de votre synergie personnalisée à utiliser en olfaction.



Update Covid - 19

/!\ En rapport avec les mesures liées à la propagation du coronavirus, les consultations se font uniquement par mail pour le moment.
Vous souhaitez bénéficier de mes conseils pour utiliser les huiles essentielles en olfaction? Envoyez un mail à irisroot@outlook.com, et je réponds à vos questions.
Possibilité de créer ensemble votre synergie d'huiles essentielles personnalisée (plus d'infos ci-dessous, dans "consultations par mail").
Prix : 35 euros, comprenant tous les échanges nécessaires par mail.

/!\ Reprise des consultations à domicile dès le 15/06, dans les conditions suivantes:
- Port du masque obligatoire, couvrant le nez et la bouche (pour vous comme pour moi)
- Respect de la distanciation sociale
- Utilisation du gel hydro-alcoolique avant et après consultation
- Raccourcissement de la durée de consultation à 45 minutes
- Utilisation de mouillettes à usage unique, pour vous faire découvrir les huiles essentielles
- Déplacement dans un rayon de 30 km autour de Nivelles (Belgique)
- Paiement en liquide, ou avec l'application sur smartphone Payconiq sur place
Prix: 40 euros + 0,3573 euros/km + 15 euros pour la création de votre synergie sur base huileuse en consultation (optionnel).
Réservations dès maintenant en cliquant ci-dessous:


Consultations par mail:
Envoyez un mail à irisroot@outlook.com, vous recevez un questionnaire à remplir.
La consultation comprend tous les échanges nécessaires pour répondre à votre demande.
Tarif:
35 euros
Paiement par virement européen ou Paypal. Coordonnées incluses dans le mail de confirmation que vous recevez.


A PARTIR DU 15/06
Consultations à domicile:
Dans un rayon de 30 km autour de Nivelles
Tarif:
40 euros (45 min) + 0,3573 euros/km.
Synergie personnalisée réalisée sur place (optionnel):
~> sur base huileuse (10 ml): 15 euros


INDISPONIBLE
Je vous reçois en consultation:
- A Nivelles: Rue Par-Delà L'Eau, 18 (Belgique)
- A Rhode-Saint-Genèse: Rue des Bégonias, 28 (Belgique)
Tarif:
40 euros (1 heure).
Synergie personnalisée réalisée sur place (optionnel):
~> sur base huileuse (10 ml): 15 euros


Horaires
Du lundi au vendredi: 9h - 20h
Samedi: 9h - 18h




Accompagnement psychoémotionnel avec les huiles essentielles, création de synergies personnalisées à utiliser en olfaction.



Pour qui?

Conseils adaptés à tous, en tenant compte de l’âge et des éventuelles contrindications.


Un avis médical peut être nécessaire.


Dans quel cas?

Problématiques variées : anxiété, stress, choc émotionnel, burn-out, deuil, troubles du sommeil, déprime, hypersensibilité, trac avant une performance, troubles alimentaires, difficultés de concentration, dépendance au tabac.

Comment ça marche?

Des associations de souvenirs liés à des senteurs s’ancrent dans notre mémoire tout au long de notre vie. N’avez-vous jamais été transporté des années auparavant, en sentant une odeur rattachée à votre passé ?


En plus d’être très odorantes, les huiles essentielles ont la particularité d'être constituées d'une multitude de molécules. Lorsqu'elles sont inspirées par le nez, ces molécules ont une action directe sur le système nerveux, induisant une réponse biologique dans le cerveau. De nombreuses études mettent par exemple en-avant les effets relaxants de certaines huiles essentielles. C'est le cas de l'huile essentielle de Lavande vraie, dont les effets apaisants sont mesurables à l'électroencéphalogramme*.


* Sayorwan, W., Siripornpanich, V., Piriyapunyaporn, T., Hongratanaworakit, T., Kotchabhakdi, N., & Ruangrungsi, N. (2012). The effects of lavender oil inhalation on emotional states, autonomic nervous system, and brain electrical activity. J Med Assoc Thai. Consulté à l’adresse https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22612017/


Consultation par mail

Envoyez un mail à irisroot@outlook.com, et précisez que vous souhaitez un conseil par mail.
Je vous envoie un questionnaire complet, permettant de cerner votre demande, vos goûts et les éventuelles contrindications. Prévoyez +- 15 minutes pour répondre aux questions.
La consultation inclut plusieurs échanges de mails, afin de cerner au mieux votre demande.
Je vous propose une formulation de synergie, et je détaille les étapes pour que vous puissiez la préparer chez vous. Je vous conseille également des fournisseurs de qualité.
Il est également possible de vous conseiller par rapport à l'utilisation d'huiles essentielles que vous possédez déjà, ou de nous concentrer sur une huile essentielle en particulier.
Je réponds à vos messages sous 24 à 48h.

Consultation en présentiel

Comment se déroulent les consultations à Nivelles, Rhode-Saint-Genèse et à domicile?


La consultation commence par un entretien, qui me permet de cerner votre demande. Nous consacrons un moment à l’évocation de votre parcours, et aux raisons qui vous amènent en consultation. Je prends connaissance des éventuelles contrindications, et je me renseigne sur vos goûts. Un synergie sur-mesure et qui plaît est tellement plus agréable à utiliser !


Commence ensuite l’étape du calibrage, c’est-à-dire que je sélectionne les huiles essentielles susceptibles de vous venir en aide, et je vous les fais sentir. Nous allons affiner le choix des huiles essentielles en fonction de votre ressenti. Je vous explique les propriétés des huiles essentielles que je vous présente, mais vos réactions sont déterminantes. Tout au long de la consultation, vous êtes libre de partager votre ressenti si vous le souhaitez.


Pour terminer, je vous propose un exercice respiration combiné à une méthode d'olfaction, afin de vous imprégner des bienfaits des huiles essentielles.


Je mets à votre disposition mes huiles essentielles et le matériel nécessaire, pour élaborer votre synergie en consultation en suivant mes instructions.


Vous pouvez également repartir avec un conseil écrit si vous le souhaitez, indiquant des fournisseurs de qualité et détaillant la marche à suivre pour créer votre synergie chez vous.


Pour ceux qui habitent loin, je propose aussi des consultations par mail à l’aide d’un questionnaire détaillé. La consultation inclut tous les échanges de mails nécessaires.



Fournisseurs

Dans le cadre des consultations, je suis régulièrement amenée à vous citer des marques dans le souci de vous fournir des conseils de qualité.
Pour optimiser l'efficacité des synergies d'huiles essentielles, il est indispensable d'utiliser des matières premières compatibles avec un contexte thérapeutique. Des huiles essentielles de piètre qualité pourraient se révéler moins efficaces, voire dangereuses (des HE non chémotypées par exemple).
J'accorde également une grande importance à l'aspect olfactif, certaines huiles essentielles étant rigoureusement contrôlées et répondant parfaitement aux critères de sécurité, sans pour autant posséder de grandes qualités "vibratoires".
Je précise que mon travail ne fait pour l'instant l'objet d'aucun sponsoring, et si cela devait arriver je prendrais soin de le préciser, en plus de sélectionner scrupuleusement les partenariats.

Ateliers

Pas d'atelier prévu pour le moment.

Contact

Mail: irisroot@outlook.com


Prise de rendez-vous au 0490/ 58 38 95 ou ci-dessous:



Update Covid - 19

/!\ En rapport avec les mesures liées à la propagation du coronavirus, les consultations se font uniquement par mail pour le moment.
Vous souhaitez bénéficier de mes conseils pour utiliser les huiles essentielles en olfaction? Envoyez un mail à irisroot@outlook.com, et je réponds à vos questions.
Possibilité de créer ensemble votre synergie d'huiles essentielles personnalisée (plus d'infos ci-dessous, dans "consultations par mail").
Prix : 35 euros, comprenant tous les échanges nécessaires par mail.

/!\ Reprise des consultations à domicile dès le 15/06, dans les conditions suivantes:
- Port du masque obligatoire, couvrant le nez et la bouche (pour vous comme pour moi)
- Respect de la distanciation sociale
- Utilisation du gel hydro-alcoolique avant et après consultation
- Raccourcissement de la durée de consultation à 45 minutes
- Utilisation de mouillettes à usage unique, pour vous faire découvrir les huiles essentielles
- Déplacement dans un rayon de 30 km autour de Nivelles (Belgique)
- Paiement en liquide, ou avec l'application sur smartphone Payconiq sur place
Prix: 40 euros + 0,3573 euros/km + 15 euros pour la création de votre synergie sur base huileuse en consultation (optionnel).
Réservations dès maintenant en cliquant ci-dessous:


Consultations

Consultations par mail:
Envoyez un mail à irisroot@outlook.com, vous recevez un questionnaire à remplir.
La consultation comprend tous les échanges nécessaires pour répondre à votre demande.
Tarif:
35 euros
Paiement par virement européen ou Paypal. Coordonnées incluses dans le mail de confirmation que vous recevez.


A PARTIR DU 15/06
Consultations à domicile:
Dans un rayon de 30 km autour de Nivelles
Tarif:
40 euros (45 min) + 0,3573 euros/km.
Synergie personnalisée réalisée sur place (optionnel):
~> sur base huileuse (10 ml): 15 euros


INDISPONIBLE
Je vous reçois en consultation:
- A Nivelles: Rue Par-Delà L'Eau, 18 (Belgique)
- A Rhode-Saint-Genèse: Rue des Bégonias, 28 (Belgique)
Tarif:
40 euros (1 heure).
Synergie personnalisée réalisée sur place (optionnel):
~> sur base huileuse (10 ml): 15 euros


Horaires
Du lundi au vendredi: 9h - 20h
Samedi: 9h - 18h


Mentions légales

RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données)

La collecte des données se fait par Iris Haesendonck (adresse mail : irisroot@outlook.com) en tant que responsable du traitement, dans le cadre de la création d’activité de Praticienne en Aromachologie IRIS Root au sein de l’asbl Productions Associées (TVA BE0896755397).


La récolte des données a lieu dans le but de proposer un conseil adapté et sécuritaire, en tenant compte des informations médicales et personnelles pouvant interférer avec l’utilisation des huiles essentielles. Les données personnelles telles que le nom et prénom du client, son adresse, son numéro de téléphone, son adresse mail sont utilisées uniquement pour faciliter la prise de contact. Le nom du médecin peut être relevé afin de pouvoir communiquer des informations médicales en cas d’urgence.

Les données seront conservées tant que le client n’aura pas explicitement exprimé la volonté de ne plus revenir en consultation, ceci afin de faciliter le suivi.


Par la présente, le client prend connaissance de l’existence d’un droit d’accès et de rectification des données, ainsi que l'existence d’un droit d'effacement des données (sauf si le traitement reste nécessaire à l'exécution d'un contrat ou au respect d'une obligation légale). Pour exercer le droit d’accès, de rectification ou d’effacement des données, le client prendra contact avec Iris Haesendonck.


Elements

Text

This is bold and this is strong. This is italic and this is emphasized. This is superscript text and this is subscript text. This is underlined and this is code: for (;;) { ... }. Finally, this is a link.


Heading Level 2

Heading Level 3

Heading Level 4

Heading Level 5
Heading Level 6

Blockquote

Fringilla nisl. Donec accumsan interdum nisi, quis tincidunt felis sagittis eget tempus euismod. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus vestibulum. Blandit adipiscing eu felis iaculis volutpat ac adipiscing accumsan faucibus. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus lorem ipsum dolor sit amet nullam adipiscing eu felis.

Preformatted

i = 0;

while (!deck.isInOrder()) {
    print 'Iteration ' + i;
    deck.shuffle();
    i++;
}

print 'It took ' + i + ' iterations to sort the deck.';

Lists

Unordered

  • Dolor pulvinar etiam.
  • Sagittis adipiscing.
  • Felis enim feugiat.

Alternate

  • Dolor pulvinar etiam.
  • Sagittis adipiscing.
  • Felis enim feugiat.

Ordered

  1. Dolor pulvinar etiam.
  2. Etiam vel felis viverra.
  3. Felis enim feugiat.
  4. Dolor pulvinar etiam.
  5. Etiam vel felis lorem.
  6. Felis enim et feugiat.

Icons

Actions

Table

Default

Name Description Price
Item One Ante turpis integer aliquet porttitor. 29.99
Item Two Vis ac commodo adipiscing arcu aliquet. 19.99
Item Three Morbi faucibus arcu accumsan lorem. 29.99
Item Four Vitae integer tempus condimentum. 19.99
Item Five Ante turpis integer aliquet porttitor. 29.99
100.00

Alternate

Name Description Price
Item One Ante turpis integer aliquet porttitor. 29.99
Item Two Vis ac commodo adipiscing arcu aliquet. 19.99
Item Three Morbi faucibus arcu accumsan lorem. 29.99
Item Four Vitae integer tempus condimentum. 19.99
Item Five Ante turpis integer aliquet porttitor. 29.99
100.00

Buttons

  • Disabled
  • Disabled

Form